Navigation

Ascom plonge dans le rouge

Outre les pertes, Ascom a supprimé l'an dernier 1033 emplois. swissinfo.ch

Le fournisseur bernois d'équipements de télécommunications subit l'effondrement du marché et essuie une perte de 395,5 millions de francs en 2001.

Ce contenu a été publié le 08 avril 2002 - 16:12

Chez les équipementiers en télécommunications, l'addition 2001 est lourde. Pour le canadien Nortel, les Américains Lucent et Motorola ou le Français Alcatel la purge est amère.

Au total, le secteur a annoncé l'an dernier plus de 250 000 suppressions de postes. Dans certaines sociétés, un emploi sur deux est passé à la trappe.

Le groupe suisse Ascom n'a pas échappé à la débâcle. Il a supprimé 1033 emplois l'an dernier pour un effectif actuel de 10 130 personnes.

Bien que la société ait stabilisé son chiffre d'affaires à 3,14 milliards de francs en 2001, elle a enregistré une perte de 395,5 millions de francs, contre un bénéfice de 67 millions un an plus tôt.

Son endettement net de 631 millions de francs dépasse désormais ses fonds propres qui ont fondu de 942 à 514 millions de francs. Aucun dividende ne sera versé aux actionnaires.

A la Bourse, l'action Ascom, déjà très chahutée ces derniers mois, lâchait encore près de 7% à 22,4 francs à la mi-journée, avant de remonter à 24 francs.

Un avenir difficile

Reste à savoir si Ascom a touché le fond. Le groupe a engagé une vaste restructuration et s'est séparé de quatre unités d'affaires. L'année s'annonce «difficile», estime le président de la direction, Urs Fischer. Le chiffre d'affaires devrait baisser de 10%.

La chute du marché des équipements en télécommunications a été d'autant plus rude qu'elle est arrivée sans prévenir. Il y a moins de deux ans, les entreprises baignaient encore en pleine euphorie.

Depuis la situation s'est totalement renversée. Le secteur souffre notamment de la chute des investissements des opérateurs et de la contraction du marché des télécoms.

Les analystes prévoient un recul du marché des équipements compris entre 15 et 20% en 2002. Les belles perspectives promises par le déploiement du réseau UMTS pour la téléphonie mobile de la troisième génération sont reportées d'un ou deux ans, au moins.

Internet sur 220 volts

Pour sortir la tête de l'eau, Ascom mise sur son Powerline. Avec ce système révolutionnaire, il est possible de se connecter à Internet ou de téléphoner via une ligne électrique. Le Powerline utilise le réseau 220 volts pour transmettre les données grâce à un modem branché sur la prise.

Ascom produit les appareils, mais ne les vend pas directement à l'utilisateur final. Elle conclut des contrats de commercialisation avec des sociétés énergétiques qui vont ensuite proposer cette technologie à leurs clients, des entreprises ou des particuliers.

Actuellement, 63 projets sont en cours. L'Allemagne, l'Espagne et les pays Scandinaves constituent les principaux marchés d'Ascom, mais l'entreprise compte aussi s'attaquer à l'Asie et à l'Amérique latine.

En Suisse, des accords ont été signés à Genève et à Fribourg mais, comme le marché énergétique helvétique est très fragmenté, Ascom aura de la peine à percer car elle devra conclure une multitude de contrats pour un potentiel d'utilisateur à chaque fois limité.

Avec le Powerline, Ascom bénéficie aujourd'hui d'un quasi-monopole, car l'opérateur canadien Nortel et le fabricant allemand Siemens ont renoncé à développer ce système. Ce renoncement et les problèmes de normes, font douter certains analystes qui estiment que cette technologie ne s'imposera jamais.

swissinfo/Luigino Canal

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?