Navigation

Achraf recourt contre son extradition

Interpol Madrid avait lancé un mandat de recherche international contre Mohammed Achraf. Keystone Archive

Le présumé terroriste Mohammed Achraf va faire recours auprès du Tribunal fédéral contre la décision des autorités suisses de l'extrader vers l'Espagne.

Ce contenu a été publié le 02 février 2005 - 20:36

Il est soupçonné d'avoir dirigé une cellule qui préparait un attentat contre l'Audience nationale, la plus haute instance judiciaire espagnole.

L'Office fédéral de la justice (OFJ) a été informé de cette démarche judiciaire, a indiqué mercredi l'avocat du recourant, Pierre-Marie Waldvogel. Le recours doit encore être déposé au Tribunal fédéral, la plus haute instance judiciaire helvétique.

La Suisse avait décidé vendredi dernier d'extrader le présumé terroriste algérien vers l'Espagne. L'Office fédéral de la justice a précisé avoir pris sa décision sur la base d'un mandat de recherche international émis par Interpol Madrid.

Arrêté en août à Zurich

En Suisse depuis 2003, Mohammed Achraf avait été arrêté le 28 août dernier à Zurich sous le nom de Kamel Saadi pour le vol de téléphones portables. Il a été identifié sous son vrai nom début septembre et qualifié alors d'«extrémiste radical».

Les autorités espagnoles le soupçonnent d'être le cerveau d'un groupe islamiste nommé «Martyrs du Maroc», qui projetait de faire sauter un camion rempli de 500 kilos d'explosif près de l'Audience nationale, la plus haute instance judiciaire espagnole.

Mohammed Achraf est également en détention préventive dans le cadre d'une procédure ouverte par le Ministère public de la Confédération. Ce dernier cherche à savoir si le présumé terroriste a préparé des attentats depuis la Suisse.

swissinfo et les agences

Faits

28 août 2004: Mohammed Achraf est arrêté à Zurich
19 octobre 2004: le bureau du procureur espagnol informe la Suisse que Mohammed Achraf préparait un attentat à Madrid
21 octobre 2004: le Ministère public de la Confédération ouvre une procédure pénale contre le présumé terroriste
28 janvier 2005: feu vert des autorités suisses à l'extradition vers l'Espagne
2 février 2005: l'avocat de Mohammed Acharaf annonce qu'il va faire recours contre l'extradition auprès du Tribunal fédéral

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?