Navigation

Accident de train à Zurich

La collision s'est produite entre un train régional et un direct. Keystone

La collision entre deux trains, vendredi soir à la sortie de la gare de Zurich-Oerlikon, a fait un mort, une Tchèque de 22 ans, et 45 blessés. Huit sont grièvement atteints.

Ce contenu a été publié le 25 octobre 2003 - 11:41

C’est le non-respect d'un feu rouge qui est à l'origine de l'accident. De plus, le freinage automatique d'urgence n'a pas fonctionné.

Un train régional allant de Zurich à Constance, en Allemagne, a heurté latéralement le direct Schaffhouse-Zurich vendredi vers 17h45.

L'accident s'est produit à la sortie de la gare de Zurich-Oerlikon – plaque tournante du réseau des Chemins de fer fédéraux (CFF) -, en direction de l'aéroport.

Le direct percuté a été partagé en deux. Une des voitures s'est renversée et deux autres ont déraillé. La victime et 25 des blessés, parmi lesquels un des deux mécaniciens, se trouvaient dans une de ces deux voitures.

Feu rouge grillé

Le non-respect d'un feu rouge est à l'origine de l'accident. Des témoins oculaires ont signalé après l'accident que le train régional impliqué n'avait pas observé un feu rouge et n'avait pas non plus fait halte à Oerlikon comme le prévoit l'horaire.

Il s'agit maintenant de déterminer si une défaillance humaine ou technique est à l'origine de l'accident, a indiqué samedi matin le porte-parole des CFF Danni Haerry devant la presse.

Les deux trains étaient équipés d'un système de freinage d'urgence automatique. Or il n'a pas fonctionné.

Les voitures des deux compositions étaient en bon état, soulignent les CFF. Et une première inspection des voies n'a mis aucune défectuosité en évidence.

Les mécaniciens, dont l'un a été légèrement blessé, ont été interrogés au cours de la nuit. Âgés d'environ 50 ans, ils disposent tous deux de plus de vingt ans d'expérience.

Une enquête a été ouverte par la police ainsi que par le Bureau des accidents de chemins de fer et de bateaux du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Trafic partiellement rétabli

Le trafic ferroviaire en gare de Zurich-Oerlikon a repris partiellement samedi matin. Trois des six voies sont à nouveau en fonction, a indiqué un porte-parole des CFF. La remise en service des six voies aura lieu probablement tôt dimanche matin.

Les Intercity en direction de Winterthour, Saint-Gall et Romanshorn circulent à nouveau. Le trafic régional (S-Bahn) est également en partie rétabli, a indiqué Christian Kraüchi.

Le trafic vers l'aéroport de Zurich-Kloten est par contre toujours entravé. Les CFF ont mis sur pied un service de bus-navettes et des trains spéciaux au départ de Winterthour.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?