Navigation

20 kilos de fromage par tête de Suisse

Le fromage suisse est apprécié partout. Keystone

Les ventes de fromage ont atteint un nouveau record l'an dernier en Suisse: chaque habitant en a consommé, en moyenne, près de 20 kilos.

Ce contenu a été publié le 08 mai 2006 - 11:24

En 2005, selon l'Organisation fromagère suisse, les ventes ont augmenté de 1015 tonnes, atteignant un total de 149'991 tonnes. Et 79% ont été réalisées en Suisse.

«Si vous prenez les différents pays de l'Union européenne, il y en a où la consommation de fromage est plus haute qu'en Suisse, comme la France, avec 27 kilos par habitant. Mais beaucoup sont dans la tranche de 11 à 17 kilos. Nous sommes donc dans la moitié supérieure», explique à swissinfo David Escher, directeur de l'Organisation fromagère.

Selon lui, le fait que la Suisse soit un pays producteur est pour beaucoup dans ce record historique de consommation. Sans oublier que le fromage bénéficie de la vogue que connaissent les aliments sains et naturels.

Les fromages frais d'abord

Ce sont les fromages frais comme la mozzarella, le fromage blanc ou le mascarpone qui ont les faveurs des Suisses avec 6,3 kilos par personne.

Au deuxième rang se trouvent les fromages à pâte mi-dure tels l'Appenzell, le Tilsit, le Raclette ou le Tête de moine avec 5,5 kilos.

Ils sont suivis des fromages à pâte dure comme le Gruyère, l'Emmental et le fromage d'alpage, avec 3,5 kilos par personne. Les rangs suivants sont occupés par le fromage à pâte molle avec 1,7 kilo, le fromage fondu et la fondue prête à l'emploi avec 1,5 kilo.

Le fromage à pâte extra-dure avec 0,91 kilo et les produits spéciaux fabriqués au moyen de lait de brebis et de chèvre avec 0,12 kilo par individu ferment la marche.

Mozzarella en tête

Concernant les différentes sortes, les consommateurs privilégient la mozzarella (2,2 kilos), le Gruyère (1,74) et le fromage à raclette (1,35).

La comparaison sur plusieurs années permet de constater un accroissement continu de la consommation, note l'organisation faîtière.

De 2001 à 2005, les ventes de fromage ont augmenté de 2,4% en Suisse même. Les fromages suisses enregistrent un accroissement des ventes clairement supérieur à la moyenne.

Exportations à la hausse

Les exportations de fromage suisse sont également à la hausse. L'an dernier, la Suisse a exporté 56'940 tonnes de fromage, de fromage fondu et de fondue prête à l'emploi, ce qui représente une augmentation de 1328 tonnes par rapport à l'exercice précédent.

Les principaux pays vers lesquels le fromage suisse est exporté sont l'Italie, l'Allemagne, la France et les États-Unis d'Amérique.

Le Gruyère AOC - fromage à pâte dure dont les amateurs sont de plus en plus nombreux à l'étranger - a par exemple vu ses exportations augmenter d'environ 321 tonnes (+3,1 %).

Les exportations de fondue prête à l'emploi ont également crû sensiblement, avec une augmentation de 806 tonnes (+17,1 %) pour atteindre 5518 tonnes.

Dans le même temps, les importations de fromage et de fromage fondu ont aussi augmenté de 47 tonnes (0,15%) pour atteindre 31'508 tonnes.

swissinfo et les agences

En bref

- La production fromagère helvétique repose sur une tradition séculaire.

- Au Ier siècle après J.-C. déjà, l'historien romain Pline l'Ancien fait allusion au fromage suisse sous le nom de Caseus Helveticus ou fromage des Helvètes, l'une des tribus habitant à cette époque sur le territoire de la Suisse actuelle.

- Aujourd'hui, l'Emmental, le Gruyère, le Sbrinz, l'Appenzell et la Tête de Moine comptent parmi les fromages suisses les plus célèbres, à l'étranger aussi.

- En Suisse, on fabrique en tout plus de 450 variétés de fromages.

- La moitié du lait produit en Suisse est transformée en fromage.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?