Navigation

1,5 milliard de francs pour l'aide humanitaire

En 2005, la Suisse a aidé plus de 30'000 victimes du séisme au Pakistan. Keystone

Le gouvernement propose au parlement d'allouer à l'aide humanitaire pour la période 2007 – 2011 le même budget que celui de la période précédente.

Ce contenu a été publié le 29 novembre 2006 - 19:08

L'aide suisse va en priorité aux populations victimes de catastrophes naturelles ou de conflit armé, et vise à sauver des vies et soulager des souffrances.

Si le nombre de conflits inter-étatiques et de réfugiés a considérablement baissé depuis le début des années 90, le nombre de personnes déplacées à l'intérieur des pays est passé de 3 à 23 millions, précise mercredi le ministère des affaires étrangères, dont dépend la DDC (Direction du développement et de la coopération), l'agence publique chargée principalement de l'aide humanitaire et de l'aide au développement.

Nouveaux conflits

La nature des conflits a elle aussi changé. La guerre classique a fait place à des guerres floues entre de multiples groupes armés. La criminalisation de ces conflits a réduit la capacité de gouvernance de plusieurs Etats.

Le respect du droit international humanitaire tend lui aussi à diminuer et les violences contre les populations civiles se sont accrues. La lutte contre le terrorisme menée par certains pays a affaibli les règles patiemment mises en place par la communauté internationale.

Certains Etats et groupes ont politisé l'aide humanitaire, ce que la Suisse ne peut accepter, note le ministère.

Davantage de catastrophes

Depuis 1985, le nombre de catastrophes causées par l'homme s'est multiplié par cinq, passant de 50 à 250 par année. Parallèlement, le nombre de catastrophes naturelles a triplé durant cette période, pour atteindre 150 par an.

L'adoption de ce nouveau crédit quadriennal permettra à la Suisse de faire face à ces nombreux défis, estime le gouvernement. Le parlement devrait se prononcer lors des sessions de printemps et d'été. L'ouverture du crédit-cadre pourrait ainsi avoir lieu dès la mi-2007.

swissinfo et les agences

La DDC

La Direction du développement et de la coopération est l'agence du ministère suisse des Affaires étrangères chargée de l'aide au développement, de l'aide humanitaire et de la coopération.

Elle réalise ses propres programmes, soutient ceux d'organismes multilatéraux et participe au financement d'activités menées par des organisations non-gouvernementales suisses et étrangères.

Elle emploie environ 1700 personnes en Suisse et à l'étranger. Son budget pour 2006 est d'environ 1,306 milliard de francs.

En 2005, elle a consacré quelque 300 millions de francs à l'aide humanitaire.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?