Navigation

«Pas de manif dans une cage»

Juin 2001, des manifestants anti-WEF se défoulent dans les rues de Zurich. Keystone

Jugeant «inacceptables» les conditions fixées par la ville de Berne, les altermondialistes annulent la grande manifestation de samedi contre le Forum de Davos.

Ce contenu a été publié le 17 janvier 2005 - 16:44

En lieu et place, ils viendront par petits groupes pour des actions décentralisées dans la capitale fédérale.

Lundi, l'Alliance d'Olten annonce avoir été contrainte d'annuler la manifestation nationale prévue samedi prochain contre le prochain Forum économique mondial de Davos (WEF).

Les autorités de la ville voulaient cantonner les manifestants devant le Palais fédéral et leur refuser le droit de défiler dans les rues de Berne. «Nous ne voulons pas manifester dans une cage», explique André Siegenthaler, l’un des organisateurs.

Les opposants au WEF ont donc appelé leurs sympathisants à venir manifester de manière décentralisée par des actions originales. Par exemple en faisant du théâtre et de la musique.

Les manifestants sont invités à porter des insignes de deuil, à récolter des signatures et à former des cortèges funèbres «pour protester contre la violation de leur droit à la liberté d'expression».

La semaine dernière déjà, les autorités de la ville de Berne avaient imposé le déplacement de la conférence internationale «L’Autre Davos». Celle-ci n’aura pas lieu au centre ville, mais à la Dampfzentrale, une ancienne usine des bords de l’Aar reconvertie en centre culturel.

La police était prête

Côté policier, on attendait pourtant les manifestants de pied ferme. Estimant «élevé» le potentiel de violence des manifestants Daniel Blume, commandant de la police bernoise, avait annoncé mercredi dernier que la ville «compterait plus de policiers que jamais».

Les forces de sécurité municipales avaient demandé du renfort à la police cantonale bernoise ainsi qu'aux autres cantons du Concordat de police du Nord-Ouest de la Suisse, soit les deux Bâle, Soleure et Argovie. Les Bernois avaient aussi prévu de travailler avec la police ferroviaire.

Berne est régulièrement le théâtre de grandes manifestations. En 2003, des débordements après un rassemblement anti-WEF avaient occasionné des dégâts pour environ 600’000 francs.

swissinfo et les agences

En bref

- 1999: 1ère manifestation contre le WEF à Davos. A Seattle, les manifestants bloquent la conférence de l’OMC.

- 2000: lancement du forum social mondial à Genève. La 1ère édition se tient l’année suivante à Porto Alegre.

- 2001: manifestations contre le sommet du G8 à Gênes. Mort du premier manifestant anti-globalisation.

- 2002: 1er forum social européen à Florence.

- 2003: plus de 10'000 manifestants contre le sommet du G8 d’Evian. Gros dégâts à Lausanne et Genève.

- 2004: la majeure partie des activistes anti-globalisation renoncent à manifester contre le WEF à Davos. Les manifestations ont lieu dans plusieurs villes de Suisse.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?