Navigation

«Lève-toi!», puis «Let's come together»

Cérémonie dans un stade portugais? Non, les communes suisses représentées à Bâle lors du «Jour du Christ» Keystone

Après la venue du Pape à Berne le week-end dernier, ce sont les protestants et évangéliques qui se sont rassemblés en masse ce dimanche à Bâle.

Ce contenu a été publié le 13 juin 2004 - 17:21

Le 6e «Jour du Christ» a attiré environ 45'000 personnes au stade St-Jacques de Bâle.

Le soleil a brillé dimanche dernier à Berne pour la messe papale. Il a également brillé sur Bâle ce dimanche pour la grande réunion réformée. Comme quoi le Ciel n’est pas regardant.

Décidément, les grands rassemblements chrétiens se portent bien: le stade St-Jacques et la patinoire voisine affichaient complet. Faute de place, plusieurs milliers de personnes ont même dû repartir, selon les organisateurs.

«Tous pour un – rassemblons-nous pour célébrer avec des chrétiens de toute la Suisse notre Seigneur Jésus-Christ», appelaient les organisateurs.

Si les jeunes catholiques de Suisse avaient choisi le slogan «Lève-toi!» pour leur rencontre du week-end dernier, les organisateurs de la manifestation bâloise ont opté pour «Let’s come together» - peut-être ignorants de la polysémie du verbe anglais «to come».

Fanfare, hip-hop, jodel et prière

En matinée, les prédicateurs se sont succédé dans le stade transformé en église géante. Le président de l'Eglise réformée bâloise Georg Vischer a rappelé l'amour de Dieu pour chaque individu.

Le pasteur évangélique Karl Albietz de Wetzikon (ZH) a, quant à lui, appelé les protestants à témoigner à nouveau plus activement de leur foi dans la société.

Un défilé de drapeaux des 2800 communes de Suisse et de 117 nations d'étrangers vivant en Suisse a ensuite eu lieu. Il avait pour but d’illustrer un élan de prière pour chaque ville de Suisse, ses autorités et ses habitants.

Enfin, comme il se doit, la fête a été ponctuée de chants et de prières. «De la fanfare au hip-hop en passant par le Jodel – nous allons manifester de diverses manières notre reconnaissance et notre adoration», se réjouissaient les organisateurs.

Le Jour du Christ a lieu pour la sixième fois depuis 1980. Il est organisé par l'Alliance Evangélique Suisse, la Fédération Romande des Eglises et oeuvres Evangéliques (FREOE), la Fédération des Eglises Protestantes de Suisse (FEPS), ainsi que le Verband evangelischer Freikirchen und Gemeinden (VFG).

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?