Navigation

« Ignobles et maléfiques actes de terreur »

George W. Bush s'est adressé à la Nation sur un ton très grave Keystone

Le président américain George W. Bush a juré mardi soir de venger les milliers de victimes des terribles attentats qui ont frappé New York et Washington tout en s'efforçant de rassurer ses compatriotes et le monde sur la solidité des institutions et de la puissance américaines.

Ce contenu a été publié le 12 septembre 2001 - 06:01

Parlant d'un ton grave depuis le bureau ovale de la Maison Blanche, M. Bush a confirmé l'ampleur du désastre qui a pétrifié l'Amérique, après que des commandos-suicide eurent réussi à s'emparer d'avions de ligne, transformés en bombes volantes lancées contre deux des plus grands symboles de l'Amérique.

« Ils ont échoué »

"Des milliers de vies ont soudain été fauchées par des actes de terreur maléfiques et méprisables (...) ces actes meurtriers à grande échelle étaient destinés à effrayer notre nation en la plongeant dans le chaos et le repli. Mais ils ont échoué", a affirmé M. Bush, visiblement marqué par l'énormité de la tragédie.

"J'ai donné l'ordre pour que toutes nos ressources en matière de renseignement et de police retrouvent les responsables et les traduisent en justice. Nous ne ferons aucune distinction entre les terroristes qui ont perpétré ces actions et ceux qui les protègent", a-t-il ajouté.

Le président se veut rassurant

Le président, qui traversait sa première grande épreuve en un peu plus de huit mois de pouvoir, s'est visiblement efforcé de rassurer non seulement ses compatriotes, rivés sur leurs écrans de télévision, mais également le reste du monde, qui a constaté que les Etats-Unis restaient immensément vulnérables au terrorisme, même sur leur territoire.

"Les attentats terroristes peuvent secouer les fondations de nos immeubles les plus hauts, mais ils ne peuvent pas ébranler les fondations de l'Amérique. Ces attaques brisent l'acier, mais ne peuvent entamer l'acier de la détermination américaine", a déclaré M. Bush.

Le président a également souligné que les institutions financières américaine "restent solides et que l'économie américaine va tourner également normalement. Il a assuré que tous les services gouvernementaux rouvriraient mercredi matin normalement.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?